Voici des livres et des articles retrouvés, dans notre bibliothèque et ailleurs. Textes anciens, pourtant toujours actuels, souvent d'un intérêt inattendu. Nous en signalons les points intéressants pour notre époque. Un appel au passé pour apprécier mieux notre temps.

Brzezinski : à l'origine du désordre    31/07/2005

Rappel d'une interview révélatrice de Brzezinski, sur l'engagement américain en Afghanistan, dès l'été 1979, permettant la mise en place des structures de l'extrémisme islamiste. Plus un avis de Brzezinski sur la validité de la menace islamiste.

Une dimension étrange et effrayante du CMI américaniste    21/07/2005

Dans cette interview de l'auteur anglais Bick Cook est mise en évidence une proximité étonnante des conceptions et structures de recherche et de travail du complexe militaro-industriel (ou CMI) américaniste avec celles de son équivalent nazi.

Retour sur Gladio et les stay-behind    12/02/2005

Un livre, Secret Warfare: Operation Gladio and NATO's Stay-Behind Armies, rassemble toutes les informations sur ce phénomène essentiel: les activités clandestines US en Europe de l'Ouest pendant la Guerre froide.

De la globalisation à-la-Clinton (et selon Wall Street) au tsunami    10/01/2005

Avec deux textes de 1999, dont un commentaire de William Pfaff, rappel de cette tempête de la globalisation (crise de 1997-98) qui transforma de fond en comble les pays touchés aujourd'hui par le tsunami.

Les tyrannies de l'idéal : le mal américain...    14/06/2004

Une communication s'appuyant sur une vision psychanalytique de la psychologie américaine, notamment sur les travaux du docteur Beard et de Freud. Une approche psychiatrique et psychanalytique de la crise de la psychologie américaine.

Quelques éléments pour un portrait du général Boykin, “American Jihadist”, pour nous faire comprendre pourquoi l’Amérique est en guerre    13/05/2004

En octobre 2003, on apprit la nomination du général Boykin à un poste sensible au Pentagone. Aujourd'hui, son nom ressort dans le scandale des tortures. Drôle de personnage, Boykin, qui mérite quelques précisions.

Un avertissement d’il y a un quart de siècle    22/04/2004

En 1975, l'anthropologue-poète Eiseley exprimait dans une interview ses craintes sur l'avenir d'une civilisation dont la puissance s'avère de plus en plus destructrice du cadre où elle est apparue.

1992 : la crise américaine post-Guerre froide    23/11/2003

Il y a onze ans, à la fin de la présidence du premier Bush, l'Amérique se débattait dans une profonde crise d'identité. En même temps, le Pentagone esquissait la doctrine que les néo-conservateurs ont appliquée depuis 9/11. Des événements prémonitoires. Trois textes de William Pfaff.

La “1983 Soviet War Scare” vue par la CIA (II)    20/09/2003

Un rapport de la CIA de 1997 offre une complète réinterprétation de la période 1979-1985, en analysant ce phénomène fondamental de la crainte soviétique d'une attaque nucléaire surprise de l'Ouest (des USA). (Deuxième partie et fin du document.)

La “1983 Soviet War Scare” vue par la CIA    21/09/2003

Un rapport de la CIA de 1997 offre une complète réinterprétation de la période 1979-1985, en analysant ce phénomène fondamental de la crainte soviétique d'une attaque nucléaire surprise de l'Ouest (des USA).

Une cinquantaine de pages qui valent les 67 volumes des oeuvres complètes de Lénine, — l'oeuvre de La Boétie vue par Joseph R. Stromberg    29/07/2003

Une appréciation américaine (par l'historien Joseph R. Stromberg) de l'oeuvre fameuse d'Étienne de La Boétie, “Le discours sur la servitude volontaire”.

Qui mène la danse?”, ou la Guerre froide sous un autre éclairage    12/07/2003

Quelques textes de commentaire sur le livre “Qui mène la danse?”, récente édition française de “Who Paid the Piper?”, de Frances Stonor Saunders.

Le “discours de Harvard” de Soljenitsyne, défi prémonitoire    09/06/2003

Il y a 25 ans, Soljenitsyne donnait un discours à l'Université de Harvard. C'est un message à résonnance universelle. A côté de sa critique du communisme, Soljenitsyne portait sur le système occidental un jugement sévère qui est prémonitoire.

Gore Vidal et the “United States of Amnesia”    07/06/2003

Gore Vidal sur l'état de l'Amérique. Pour lui, l"élection de 2000 est « the end of the republic ». Le problème, aujourd'hui, est de déterminer dans quelle mesure la doctature américaine est d'ores et déjà en place.

Paroles d’homme de cinéma, — Tim Robbins sur la crise américaine: “A Chill Wind is Blowing in This Nation...”    22/05/2003

Une intervention de l'acteur et réalisateur Tim Robbins, le 15 avril 2003, sur la situation intérieure des États-Unis. Une analyse critique de la politique de l'administration GW, et du conformisme et de la peur qu'elle instaure.

Une vision américaine de l’anti-américanisme, — par le professeur David Ellwood    17/05/2003

Contrairement à ce qu'estime Philippe Roger dans son livre L'ennemi américain, le professeur Ellwood juge que l'anti-américanisme doit être absolument lié aux événements américains. Pour lui, c'est la rançon du dynamisme américain.

« Qui va nous arrêter, qui peut nous arrêter ? » — Transcription de l'émission “CIA: guerres secrètes”    02/05/2003

Transcription d'un document diffusé sur la RTBF et sur Arte les 12, 14 et 16 avril sur l'histoire de la CIA de 1990 à nos jours.

D’une guerre du Golfe l’autre, la fable virtualiste du Patriot    21/04/2003

Le missile américain Patriot a bénéficié d'une énorme publicité après la première guerre de Golfe. Cela a fait beaucoup vendre puis on s'est aperçu que ses performances étaient un montage. Le montage s'est poursuivi jusqu'à la guerre en Irak.

La chute de la presse américaine, — ou la chute d’un mythe qui n’a jamais été justifié par la réalité historique    17/04/2003

Au travers de trois textes de trois époques différentes, de Charles Dickens à la crise actuelle, la mise en évidence des caractères d'une presse américaine qui a si souvent bénéficié du statut d'un mythe de vertu et de probité professionnelle.

Ralph Peters, le “barbare jubilant”    22/03/2003

De nos archives: un dossier sur Ralph Peters, toujours actif aujourd'hui. Proche des néo-conservateurs, Peters est un des commentateurs américains les plus démonstratifs du nihilisme prédateur du courant US actuel.