Forum

Article : Rumsfeld et le “vrai” “unknown-unknown

Pour poster un commentaire, vous devez vous identifier

En effet article essentiel .

Christian Feugnet

  27/01/2016

Le sujet qui semble anecdotique , mets en évidence le leitmotiv récurrent depuis maintenant 60 ans en gros des néocons : nous créons par notre volonté la réalité . Indice de surpuissance effrayante qui sous tend la communication . Je crois qu'on aurait tord cependant de l'interpréter comme irréaliste et pat là sa relative efficacité comme magique , purement communicationnelle .
Il existe selon moi une réalité sous jacente qui explique le phénoméne , elle a chercher dans le rapport monnaie/démographie . La fonction principale de la monnaie étant dans une société marchandisée d'objectiver les nécessités de la reproduction sociale qualatitement et quantitavement , c'est à dire les valeurs , au sens éthique . Fonction que comme instrument imparfait elle remplit tant bien que mal . Les années 70 ont indiquer sa crise , les 80 sa 'solution' , le controle de cette fiction par une autre en surcouche : les dérivés , la création monétaire programmée .
Celà a été possible du fait que la reproduction sociale , plus complexe posséde une plus grande inertie . Le ralentissement démographique témoigne qu'elle a compensé mais que cette compensation diminue
et atteint son terme , d'où à mon avis les ratés de communication actuel parce que du coup , c'est le 'nous créons la réalité' qui est en retard inertiel . Dans un systéme mécanique ou électrique ou autre , cette situation si elle perdure,  méne au crash du systéme de régulation ( monétaire et communicationnel , ici) , crash là n'est pas un incident , une crise , mais une destruction , du pilotage .
Le réel se rebiffe .

Neither a spy nor a traitor

perceval78

  27/01/2016

Quand ca va mal, il faut un homme providentiel, Elmar Brok pourrait bien être celui la. On sent sous sa moustache un Churchill qui sommeille,
même si on est encore qu'aux aurores.

Elmar Brok est un homme peu connu et pourtant très important, président de l'AFET (commission des affaires étrangères du parlement européen, governor (je n'ai pu traduire le titre) à l' EED (european endowment for democracy).

Il était l'autre jour à sciences Po, la fameuse conférence ou E.Macron parlait en anglais

PSIA Sciences Po @PSIASciencesPo
@ElmarBrok_MEP: 60m refugees worldwide demands a new, better solution that is more practical and has less shifting of responsibility.

Tout va mal, ISIS monte par capillarité en Afghanistan certains fantasment sur un surge 2.0 , le parlement lybien vote à une écrasante majorité contre l'intervention de l'ONU, on ne sait pas ce qui leur prend ! l'UE montre ses crocs en prenant des sanctions , non mais ...

Vous le comprendrez tout ça est un peu inquiétant, l'Europe a donc la solution, puisqu'on ne peut éviter les problèmes, il faut augmenter la résilience des individus.

As the EU enters the final stage of its period of reflection on a Global Security Strategy, the tools and instruments needed to build more resilient societies

Résilience c'est comme par hasard le mot utilisé par Emmanuel Macron à Davos, alerte alerte, nous venons de toucher un iceberg, les plus résilients d'abord ...
Du temps du titanic, on privilégiait les femmes et les enfants, maintenant on privilégie les plus forts ... O tempora, O mores ...

Résilience aussi du coté US une femme se bat seule contre tous, on appréciera sa défense héroïque dans le journal VOX, doit on encore parler de journalisme ?