Soutenir dedefensa.org ? Ce n'est pas sans risque

Notre situation

   Forum

Il y a 2 commentaires associés à cet article. Vous pouvez les consulter et réagir à votre tour.

   Imprimer

Soutenir dedefensa.org ? Ce n'est pas sans risque

« Selon le Center for European Policy Analysis (CEPA), un groupe lobbyiste financé par le gouvernement US et l’industrie de défense US, le fait de lire cet article signifie que vous êtes incapable de penser par vous-même»

 

 

Cette phrase que nous avons placé en exergue (adaptation française de « According to the Center for European Policy Analysis (CEPA), a Warsaw-based lobby group funded by defense contractors and the US government, the act of reading this article may mean you're unable to think for yourself. ») ouvre un article de RT du 24 août, – « American defense contractors think you have been brainwashed », – concernant une initiative majeure du Système pour balayer définitivement toutes les tentatives antiSystème dans le champ de la communication.

• Cette initiative, massivement soutenue par l’industrie de défense US, largement financé et à prétention universelle selon-le-Système, présente un programme de “dé-radicalisation” des esprits. Ceux des islamistes, certes, mais aussi les esprits des prorusses et des pro-Poutine, et également suggérerions-nous, ceux des pro-Assad, des anti-Clinton, des anti-UE, bref et pour faire court, – des antiSystème. Une commission spéciale, dans ce programme, sera également constituée, avec la noble mission de “récrire l’histoire” de façon à faire correspondre le passé au présent tel qu’il doit être et ainsi soigner nos esprits malades (« A working group of psychologists, historians, sociologists and media specialists should create an “ideas factory” to develop ways of approaching historical and psychological trauma and highlighting other narratives... »). La logique de la démarche conduit à penser qu’ils en viendront évidemment à juger en toute justice et équité parfaite que ceux qui résisteront à tout cela, à cette lobotomisation psychologique, définitivement incapables de “penser par eux-mêmes”, auront leur place dans une sorte de “Goulag psychiatrique” qui serait construit pour l’occasion, à des coûts défiant toutes concurrences et assez considérables pour assurer de revenus satisfaisants les actionnaires de Lockheed Martin, Boeing, Google, Facebook & Cie.

• Il se trouve que cela, l'initiative du CEPA, n’est pas un signe de leur puissance, ou bien alors un signe que leur surpuissance est dangereusement proche de l’autodestruction. On conclut dans ce sens lorsqu’une candidate à la présidence, de plus en plus paniquée par la forme que prend la campagne USA-2016, en vient, pour discréditer (?) Trump, à citer Alex Jones et son Infowars.com. Qu'ainsi la Reine de toutes les vertus-Système prenne le risque d'aliéner sa vaste intelligence et sa dignité aristocratique en condescendant à citer qui elle cite, voilà qui est singulier... Ce n’est donc pas ici faire l’apologie de Jones-Infowars.com, sinon qu’il vaut mieux que le New York Times, y compris involontairement dans l'esprit d'Hillary, mais mesurer la vigueur apocalyptique et décisive de la bataille en cours aussi bien que la puissance de tout ce qui peut jouer un rôle antiSystème. Voici des extraits de l’article de Infowars.com du 25 août :

« In response to Infowars’ damning inquiry into her poor health, Hillary Clinton directly attacked Alex Jones in a pre-planned speech, claiming the radio host has a “dark heart.” During a campaign speech in Reno, Nevada, Hillary attacked Trump as usual, but then turned her attention to Jones: [...] [Said Clinton] :

» “His latest paranoid fever dream is about my health. All I can say is, Donald, dream on.

» ”This is what happens when you treat the National Enquirer like Gospel.

» ”It’s what happens when you listen to the radio host Alex Jones, who claims that 9/11 and the Oklahoma City bombings were inside jobs. He said the victims of the Sandy Hook massacre were child actors and no one was actually killed there.

» ”Trump didn’t challenge those lies. He went on Jones’ show and said: ‘Your reputation is amazing. I will not let you down.’

» Hillary Clinton attacking Alex Jones directly is an act of desperation rarely seen by a political candidate. To put it into perspective, this is like the head of the Air Force flying a bomber plane personally over Russia to drop a nuke. It reveals how her campaign fears the viral news regarding her declining health and numerous scandals brought into international spotlight by Infowars... »

Voilà où nous en sommes. Toute cette agitation, ces initiatives et ces déclarations extraordinaires, ce mois d’août plein d’agitation et de fureurs, tout cela montre bien que nous sommes arrivés au point crucial de la bataille-Armageddon entre Système et antiSystème. Ils ont l’argent, l’arrogance, l’hystérie et toute la surpuissance du Système ; nous avons l’ardeur, l’alacrité et la fermeté de notre caractère face au spectacle de la dissolution du Système qui ne nous laisse aucune alternative que notre vigueur offensive pour l’aider à parachever son autodestruction. N’est-il pas logique, sinon nécessaire que nous vous demandions votre aide et votre soutien puisque nous n’avons ni l’argent ni la surpuissance autodestructrice du Système ?

Laissez-nous donc terminer par les formules rituelles...

La donation pour août 2016 a été affichée (le “19 courant”) à €500. Au matin du 26 août nous en étions en €1.127 et, réactualisé au 27 août, nous atteignons €1.370 (remerciements ici pour les lecteurs intervenus durant ces 24 heures). Le temps nous est compté : il nous reste cinq jours (et moins à l'heure où nous mettons en ligne) pour cette donation mensuelle alors que la gestion et le fonctionnement du site sont ainsi définis selon la formule désormais connue : « [L]e seuil du “fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site” dépasse aujourd’hui très largement les €2.000 et se trouve quasiment au niveau des €3.000 avec le reste à l’avenant... »

Nous remercions chaleureusement ceux d’entre vous qui sont intervenus, et nous remercions également, déjà, ceux qui vont intervenir pour assurer notre fonctionnement. C’est aussi et d’abord votre solidarité qui est la marque de notre proximité avec vous, et qui est le meilleur soutien dont nous avons besoin, que nous voulons d’abord saluer.

 

Mis en ligne le 26 août 2016 à 07H59, remis en ligne le 27 août 2016 à 18H42

Donations

Nous avons récolté 1633 € sur 3000 €

faites un don