​Skripal-bouffe : MI6, RT, télé-réalité & “soap-opera

Brèves de crise

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

 255

Skripal-bouffe : MI6, RT, télé-réalité & “soap-opera

L’affaire Skripal finit par être d’un très haut intérêt par son aspect monumentalement bouffe, auquel les Britanniques, avec le très sérieux et highly confidential MI6, avec Theresa May en croisée hystérique de la civilisation occidentale, ne cessent de donner chaque jour une couche supplémentaire de bouffe. Vigilants, les Russes suivent en documentant le “soap-opera” par des exercices de télé-réalité.

Très récemment, il y a eu ces deux personnages, Russes mystérieux mais aussitôt démasqués par le susdit et vigilant MI6 comme “agents du GRU déguisés en touristes civils innocents”, et cela jusqu’à Salisbury soi-même, – soit l’adage-bouffe rencontré de “l’assassin (les assassins) revient (ennent) toujours sur les lieux du crime”. Interrogé par des escouades de journalistes à Vladivostok où il tient Forum Economique International, Poutine a confirmé le 12 septembre qu’il avait/qu’on avait retrouvé/identifié les deux “touristes civils innocents” déguisés en “agents du GRU déguisés en touristes civils innocents”. Ils ont été aussitôt, sinon arrêtés et torturés, dans tous les cas accueillis et interviewés par RT

Ci-dessous le texte de présentation RT et la vidéo (avec traduction française) RT de l’interview des deux agents GRU-bouffons par Margarita Simonian, directrice de RT. De son côté,TheDuran.com (Alex Christoforou) explique (tente d’expliquer) l’étrange prolongement de l’affaire Skripal : voir l’article avec une vidéo de Christoforou plus l’interview (anglais) de Simonian sur RT (sur Youtube aussi), plus le texte complet de la transcription écrite de l’interview RT... C’est du FakeNews en désordre et en abondance

 

« Dans une interview accordée à la rédactrice en chef monde de RT, Margarita Simonian, et diffusée le 13 septembre, les deux hommes présentés par les autorités britanniques comme les suspects de l'affaire Skripal, Alexandre Petrov et Rouslan Bochirov, assurent ne pas être des agents du GRU et disent craindre pour leur vie. Selon Margarita Simonian, ce sont d'ailleurs eux qui l'ont contactée.

» Le mystère entoure les individus présentés par Londres comme les suspects de la tentative de meurtre contre l'ancien agent double Sergeï Skripal, sa fille Ioulia et un agent de police britannique. Le 5 septembre, leur image a fait la une des médias internationaux après une conférence de presse de la police britannique. Les enquêteurs chargés de l'affaire Skripal avaient alors émis un mandat d'arrêt européen à l'encontre d'Alexandre Petrov et de Rouslan Bochirov. Moscou avait expliqué ne pas avoir connaissance de ces noms et appelé à la coopération internationale en vue d'une enquête.

» En marge du Forum économique oriental qui se tient à Vladivostok, le président russe Vladimir Poutine avait affirmé le 12 septembre que Moscou avait identifié les suspects pointés du doigt par Londres et qu'il s'agissait de civils et non d'agents du renseignement militaire, comme l'affirment les autorités britanniques. »

 

Mis en ligne le 14 septembre 2018 à 01H22

Donations

Nous avons récolté 242 € sur 3000 €

faites un don