Rigged USA, sondages déchaînés en terra incognita

Brèves de crise

   Forum

Un commentaire est associé à cet article. Vous pouvez le consulter et réagir à votre tour.

   Imprimer

Rigged USA, sondages déchaînés en terra incognita

Il y a deux jours, trois jours, tout paraissait joué, – disons pour Hillary Clinton, car chaque fois le balancier est ramené vers elle, de force peut-être, de force s’il le faut... On parle du balancier des sondages, dont tout le monde dit qu’il indique Clinton victorieuse, et dont presque autant de monde relève régulièrement qu’il rencontre soubresauts importants... Le sondage quotidien IBD/TTIP, qui proclame son efficacité (« a collaboration between Investor's Business Daily (IBD) and TechnoMetrica Market Intelligence (TIPP) [...] the most accurate poll in recent presidential elections »), qui donne Trump en tête depuis plusieurs jours, et encore ce 22 octobre, il y a quelques heures, avec 42%-40% pour lui.

Qui peut répondre de quoi ? Plane l’ombre du Brexit et de ses erreurs de pronostics, bruissent dans le silence assourdissant de la presse-Système les révélations à répétition sur a peu près tout, et désormais sur les conditions où Hillary aurait été favorisée dans les débats (questions connues d’avance, réponse sur un téléprompteur discrètement installé sur son pupitre, – bref, “rigged debates”, – le mot “rigged” [“truqué”], sans doute le plus populaire aujourd’hui aux USA, désormais “empire truqué”...)

Rien ni personne ne semble devoir ébranler la certitude-Système de l’inéluctable victoire d’Hillary ; rien ni personne ne semble pouvoir faire taire cette inébranlable incertitude qui mine les esprits et les sondages ; sourires hystériques d'Hillary, sourire satisfait de Trump... « Il se passe quelque chose dans ce pays, dans ces sondages... Ou bien Hillary va glisser subrepticement vers la Maison-Blanche, ou bien nous allons vers les plus grands chocs qu’ait connus la politique américaine. Cela va vraiment tenir à cheveu », dit Pat Caddell, spécialiste des sondages, à la radio SiriusXM de Breitbart.News, ce 21 octobre 2016. Il relève l’extraordinaire disparité des résultats des sondages, notamment entre les techniques au jour-le-jour, favorables à Trump, et les sondages minutieux et pompeux mais vérifiés par personne des instituts universitaires, qui vont à Hillary. Notre sondage à nous reste muet...

« Pollster and analyst Pat Caddell discussed recent presidential election polling on Friday with Breitbart News Daily SiriusXM host Alex Marlow, saying, “Something is going on in this country in these polls.” “All of the tracking polls keep holding at Trump being ahead,” he continued. “And then all of these other polls that are one-off polls, or whatever … I don’t know how they’re doing some of these university polls. You just put the name of some university and apparently it becomes credible, whether they know what they’re doing, or not.

» Caddell was pointing out the discrepancy between the different types of polls. “But in any event, polling is all over the place…. Something isn’t adding up,” said Caddell. “Something is going  to happen here, I just sense it,” he concluded. Either “Hillary will glide into the White House, or we’re headed for one of the greatest shocks in American politics. I think it’s a very close call. I think the shock potential is enormous.” »

 

Mis en ligne le 22 octobre 2016 à 15H47

Donations

Nous avons récolté 1768 € sur 3000 €

faites un don