Orlando et la théorie de la conspiration hollywoodienne

Ouverture libre

   Forum

Un commentaire est associé à cet article. Vous pouvez le consulter et réagir à votre tour.

   Imprimer

 136

Orlando et la théorie de la conspiration hollywoodienne

J'attendais mieux des médias : car ils n'ont pas encore accusé Poutine, Trump et des structures fascistes de l'Etat profond US d'avoir organisé l'attentat. Si l'on continue comme cela, Hillary va baisser dans les sondages et The Donald cassera le Barack ! A ce propos je rappelle que j'ai publié un livre (*) où j'explique à quelles conditions il pourrait être élu. Tout dépendra de son agenda secret. Et peut-être que l'événement actuel va servir de tournant dans une élection trop tôt truquée (merci Bernie!) pour favoriser la plus néo-conne des femmes apocalyptiques actuelles (entre Lagarde et Merkel...). Elle donnera à la catholique Pologne la bombe nucléaire dont elle rêve pour manger la Russie.

Ici les faits sont presque trop beaux pour être vrais : un islamiste afghan, passeur de clandestins, déjà bien interrogé par le toujours inoffensif FBI, vient massacrer des gays blacks et métis dans un bastringue situé dans la ville de Disneyland. Quel message mutliculturel ! Quel hommage à la diversité ! Quel nouveau manifeste de la religion abrahamique la plus paisible ! Je me souviens de ces turcs jadis qui étaient morts dans un incendie dans un hangar de Goteborg. Mais eux fêtaient Halloween.

Tout un programme donc pour cette mondialisation apocalyptique qui nage dans le bonheur avec le satanisme cheap du tunnel du Gothard, la profanation débile de Verdun et la chute porno de la maison Europe, violée comme chez Ovide par les permabulls (taureaux) baissiers de la finance internationale livrée aux androïdes de leur futur à effet de serre.

Mais j'en reviens à la conspiration telle qu'on la théorise non dans les cours de récré du web mais à en haut lieu à Hollywood.

Dans Couvre-feu on nous explique nûment que la CIA encadre des réseaux terroristes musulmans (l'acteur est français d'ailleurs) qui de temps en temps se lâchent trop. Dans Opération espadon (un des meilleurs), on nous explique que Travolta est un ancien agent israélien reconverti dans les attentats suscités pour provoquer une réaction citoyenne et patriote dans nos pays jugés trop assoupis... Le film sortit à Paris en septembre 2001. Dans Tireur d'élite (du très bon cinéaste black Antoine Fuqua), on nous montre un Mark Walhberg piégé par des requins de notre plantureux Etat profond américain.

Comme me disait Serge de Beketch avant de mourir, on fait ces films pour que les gens ne croient pas à la réalité. Dans l'oeil du mal le pauvre héros se retrouve accusé de terrorisme après qu'un ordinateur fou, cousin du Hal 9000 de Kubrick, lui a envoyé 15 tonnes d'explosifs à domicile. « Je ne pourrais pas être stupide à ce point », explique-t-il à son inquisiteur.

Justement si : le terroriste est toujours stupide à en crever, et le FBI est toujours une très bonne pâte ! Voyez le regretté Alan Rickman qui déclarait à un comparse teuton dans Piège de cristal : tu me demandais un miracle ? Je t'offre le FBI :

You ask for miracles, Theo...I give you the FBI...

Nicolas Bonnal

 

Note

(*) ...de dedefensa.org : modeste ou distrait, l’auteur ne précise pas qu’il s’agit de Donald Trump, le candidat du chaos, février 2016, aux éditions Dualpha (Boite 37, 16 bis rue d’Odessa, 75014 Paris – site internet : http://www.francephi.com, courriel : diffusion@francephi.com.)

____________________ 

 

 

Avertissement

Cet avertissement figure à la suite de l’un ou l’autre article d’Ouverture libre pour rappeler certains principes et conditions de cette rubrique. Il est là notamment pour rappeler un passage du statut des articles publiés, figurant en tête des archives de cette rubrique. Cet avertissement ne vise aucun article en particulier mais les concerne tous, rappelant simplement une condition de principe... «Les articles et contributions sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité, sans aucune nécessité de conformité avec l'orientation de “dedefensa.org”, et sans que “dedefensa.org” ne prenne en rien à son compte leur orientation.» On rappelle également les articles de présentation de cette rubrique Ouverture libre, le 3 janvier 2010, le 10 janvier 2010, et surtout le 28 septembre 2011, qui constitue une mise à jour détaillée des conditions d'accès, de collaboration, etc., à Ouverture libre.

Donations

Nous avons récolté 492 € sur 3000 €

faites un don