McCain, Grand Comic 2012 : «…and I know of no, “Jewish lobby”»

Bloc-Notes

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

 93

McCain, Grand Comic 2012 : «…and I know of no, “Jewish lobby”»

Ce 18 décembre 2012, le site Polico.com consacre le nième article sur les soupçons qu’il faut avoir à l’encontre de l’ancien sénateur Chuck Hagel, si celui-ci est nommé par le président secrétaire à la défense. L’article est plein de bombastiques (combien nous adorons ce terme !) déclarations de sénateurs divers et variés, surtout républicains (Hagel est républicain), sur les dangers terrifiants qu’une nomination de Hagel au Pentagone ferait peser sur la civilisation. Hagel semblerait, à cet égard, venir en seconde place derrière les Mayas-2012, ce qui le placerait en pole position le 21 décembre 2012 à minuit.

…Eh bien, c’est à cette occasion que le sénateur John McCain, l’homme qui interprétaBomb, bomb, bomb… Iran” sur l’air de Papa Doo Run Run des Beach Boys, a réussi cette fois à décrocher l’incontestable première place du concours Grand Comic, année 2012. (Le concours Grand Comic pourrait être après tout, qui sait, une initiative secrète et complotiste de dedefensa.org pour récompenser les traits d’esprit-humour-décapant-Système qui nous sont dispensés dans cet Âge d’Or de la contre-civilisation BAO.) L’intervention de McCain qui lui vaut cette distinction est la phrase, surtout dans sa partie soulignée en gras «Of course I strongly disagree with such comments, and I know of no, “Jewish lobby…”» Une telle affirmation, à Washington D.C., en décembre 2012, conduit McCain au niveau des plus grands, au moins des cinq Marx Brothers additionnés, de Buster Keaton, de Jerry Lewis et sans oublier the Master of Nonsense, Raymond Devos Sr.

La chose était dite, perdue dans un fouillis de déclarations absolument scandalisées devant les choses qu’a dites et commises l’ancien sénateur Chuck Hagel.

«Hagel also has been critical of Israel’s dealings with Hezbollah in Lebanon, including during their 2006 military conflict. In 2006, Hagel declined to sign a letter calling on the European Union to list Hezbollah as a terrorist organization. And after leaving office, Hagel signed onto a 2009 letter urging Obama to begin peace talks with Hamas in order to help bring about Mideast peace.

»“While he has not yet been nominated, I am concerned about his prior positions with regard to Israel and Iran,” Sen. Kelly Ayotte (R-N.H.) said Tuesday, adding she would “vigorously question” him in a confirmation hearing.

»On Tuesday, conservative commentators and critics seized on Hagel’s comments from 2008, when he referred to the “Jewish lobby” and its ability to “intimidate” members of Congress. The head of the pro-Jewish group the Anti-Defamation League told The Washington Post that Hagel’s record on Israel is “very troubling.”

»“Of course I strongly disagree with such comments, and I know of no, ‘Jewish lobby,’” McCain said Tuesday.»

…Cela dit, et pour dire sérieusement, nous disons combien il faut être rassuré, par une voix si bombastiquement autorisée, d’apprendre qu’en dépit de toutes les calomnies, il n’existe pas à Washington de “Jewish lobby”. Cela jette une lumière crue et justicière sur la vertu de la politique extérieure des États-Unis selon John McCain.


Mis en ligne le 19 décembre 2012 à 12H51

Donations

Nous avons récolté 932 € sur 3000 €

faites un don