Les États contre Washington

Bloc-Notes

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

 7

Le New York Times interroge dans son éditorial de ce matin: « Several other states have said they will adopt California's rules. The automobile companies have challenged the rules in court, advancing the argument that they constitute a backdoor, illegal usurpation of federal authority to set mileage standards. The Bush administration made much the same point in announcing its new rules on Monday. That raises a question: What are states to do when the federal government does so little? »

Il est question de la volonté de nombre d’États de l’Union d’adopter les règles anti-pollution très contraignantes de la Californie pour les véhicules SUV, et par conséquent de rejeter la réglementation fédérale qui vient d’être adoptée, qui est extrêmement laxiste (on s’en serait douté). Cette affaire de pollution, dans le cadre de la crise climatique et du protocole de Kyoto, est un cas majeur de désaccords entre les États et le centre. Le New York Times rappelle dans son édito un autre cas, que le journal vient de révéler, où neuf États du nord-est viennent d’adopter un plan de restriction des émissions polluantes qui contredit la réglementation fédérale (« The plan is based on a regulatory regime that has explicitly been rejected by the Bush administration in favor of a softer, voluntary approach, which has yielded little progress so far. »)

(Autre point à annexer, signalé dans l’édition de ce matin de The Independent, qui laisse prévoir des conflits avec l’administration fédérale : « In a landmark judgment, a court in California has allowed a coalition of environmental groups to sue the US government over global warming — the first time a court has recognised the potentially disastrous impact of climate change. »)

La crise climatique est le point de rencontre, aujourd’hui, d’un affrontement potentiel entre les États et le centre fédéral aux Etats-Unis, un souvenir fâcheux d’une querelle qui n’a jamais été résolue sinon par le fer et le feu de la victoire de Grant en 1865. Cet affrontement potentiel est de forme structurelle, dans la mesure où il implique des prolongements internationaux (le Protocole de Kyoto) et des affrontements d’intérêts puissants (pouvoirs régionaux contre intérêts industriels transnationaux). Effectivement, la question se pose: « What are states to do when the federal government does so little? »


Mis en ligne le 26 août 2005 à 14H10

Donations

Nous avons récolté 533 € sur 3000 €

faites un don