Le vote aux élections sénatoriales françaises sauve l'honneur de la République

Ouverture libre

   Forum

Il y a 7 commentaires associés à cet article. Vous pouvez les consulter et réagir à votre tour.

   Imprimer

Le vote aux élections sénatoriales françaises sauve l'honneur de la République

Beaucoup de citoyens français, comme à en croire certains articles que nous avons lus, beaucoup de nos confrères européens, attendaient avec impatience le résultat du vote au renouvellement de la moitié des sièges de la Chambre Haute, ou Sénat, ce 25 septembre.

Même si tout le monde n'avait pas pénétré les complexités du processus, l'enjeu dans les esprits était simple: une nouvelle majorité sénatoriale allait-elle voir le jour, susceptible de briser l'enchainement fatal de confusion des pouvoirs et de corruption qui depuis quelques années faisait de la République française un objet de dérision sinon de mépris? La Grande Nation, comme l'on dit Outre Rhin avec un mélange d'ironie et d'affection, valait mieux que cela.

Certes rien ce soir n'est définitivement sauvé. Le nouveau Sénat à lui seul ne changera pas la France. Il faudra attendre l'élection présidentielle et celle de l'Assemblée nationale pour voir confirmer le réveil. Il faudra aussi que les nouveaux pouvoirs se montrent à la hauteur des enjeux.

Mais ces élections décisives ne se dérouleront que dans un an. Aurait-il fallu pendant un an encore que chacun d'entre nous supporte la honte de tolérer les abus de pouvoir de toutes sortes, les scandales et la corruption? Pour sauver l'honneur de la République, en France et en Europe, il fallait qu'un événement déterminant se produise d'ici là, que des voix porteuses de messages forts puissent se faire entendre, même sur un plan symbolique.

Pour les Français, pour les amis en Europe non seulement de la France mais de la démocratie, c'est ce qui a été fait ce soir, grâce au vote des “grands électeurs”. Remercions-les.

Jean-Paul Baquiast

Donations

Nous avons récolté 1653 € sur 3000 €

faites un don