Le Mossad pas d’accord avec Tsahal sur l’état du Hezbollah

Bloc-Notes

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

C’est un cas très rare de désaccord rendu public entre le fameux Mossad israélien et le renseignement militaire (Tsahal). Il concerne l’appréciation fondamentale des capacités de combat du Hezbollah après près de deux semaines d’offensive israélienne.

Les indications sont très imprécises car il s’agit d’un sujet hautement sensible. Elles se contentent de fixer les tendances essentielles des deux positions. Il semble que l’information ait été donnée à Haaretz (publication dans ses éditions du jour) par le Mossad. Le service de renseignement israélien veut “officialiser” une évaluation différente de celle des militaires. Le Mossad se doute qu’il y aura des réglements de compte après la guerre et veut se démarquer de Tsahal qui sera le premier accusé.

Quant aux militaires, il est complètement évident que leurs évaluations sont pour le moins douteuses dans la mesure où le succès de l’opération est une condition impérative du maintien de leur statut. Toutes les évaluations de Tsahal sont, pour le moment, de type politique, faites pour justifier leurs opérations et pour tenter de verrouiller le soutien des politiques.

Dans de telles circonstances, il apparaît judicieux d’accepter l’évaluation du Mossad, bien plus pessimiste que celle de Tsahal. Voici les quelques lignes données par Haaretz :

« The heads of two Israeli intelligence agencies disagree over how much the Israel Defense Forces assault has damaged Hezbollah, although both agree that the group has been weakened.

» The Mossad intelligence agency says Hezbollah will be able to continue fighting at the current level for a long time to come, Mossad head Meir Dagan said.

» However, Military Intelligence chief Amos Yadlin disagrees, seeing Hezbollah as having been severely damaged. »


Publié le 28 juillet 2006 à 12H43

Donations

Nous avons récolté 1990 € sur 3000 €

faites un don