Journal de bord de dedefensa.org — 080107, Fascinés par Ron Paul…

Messagerie

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

7 janvier 2008 — L’aventure de Ron Paul nous fascine. Ce n’est pas une déclaration politique, c’est un constat que nous suggère le temps. C’est un phénomène singulier que, dans un cadre aussi fermé, aussi barricadé dans le conformisme, aussi barbare dans le sens potsmoderne qu’est “notre” système de l’américanisme, il puisse exister des moyens aussi radicaux de diffusion d’une information que, normalement, ce système devrait contrecarrer radicalement, c’est-à-dire interdire catégoriquement avec la puissance formidables de son conformisme terroriste. Ron Paul est un exemple extrême de la capacité dont disposent des marginaux du système de s’imposer dans les processus du système, de mettre en accusation le système en utilisant les moyens de ce système, de s’adresser au public le plus large et de l’emporter malgré le barrage du système.

On comprend que, de ce point de vue de la rupture de la prison de conformisme où nous enferme le système, Ron Paul soit pour nous une référence méthodologique, – hors de toute opinion politique, répétons-le. C’est avec ce parrainage intellectuel que nous ouvrons cette campagne d'appel à donation, que nous devrions poursuivre jusqu’au 15 février.

Vous savez déjà l’essentiel de nos intentions, projets, etc., par notre message/F&C du 5 janvier. Vous y trouvez des liens secondaires conduisant à d’autres textes qui documentent encore plus ce domaine. Vous savez alors sur quel terrain, avec quelles perspectives, dans quel esprit nous entreprenons cette campagne d'appel à donation.

A vrai dire, cette sorte d’argument, ce départ en campagne, cette attention à faire appel à votre solidarité, tout cela ne nous met pas vraiment à notre aise. Parfois, nous éprouvons quelque gêne insistante et quelque réticence marquée à insister pour obtenir un tel soutien de votre part. Nous ne sommes pas plus joyeux que vous que tout cela doive passer par l’argent. Puis nous regardons par hasard (c’est-à-dire : sans intention de nuire) une émission où passe l’un ou l’autre “spécialiste” de l’Amérique, l’un ou l’autre “expert” chargé de morale, l’un ou l’autre people en un mot… L’autre jour (le 4 janvier), c’étaient Christine Ockrent, la femme du ministre qu’on sait, et Philippe Labro qui nous parlaient de la primaire de l’Iowa, sur I-Télé.

L’imposture est si évidente que, cette fois, la gêne qu’on en arrive à éprouver est pour eux. La pauvreté d’âme, l’assurance pateline et condescendante, la pompe grossière du discours en fait d’analyse, la sentimentalité de midinette en guise de conviction, les lieux communs éclairés à grands coups de spots-TV en lieu et place d’information éclairée… Inutile de discuter l’argument qui a la forte consistance du coton et la structure serrée de la méduse de l’entre deux eaux. (Mais le coton et la méduse s’en tiennent à ce qu’ils sont, rien contre eux.) Lecteurs, ces gens-là représentent une si complète, si impudente et si évidente tartufferie, sans vouloir à mal d’ailleurs, c’est-à-dire en toute inconsistance, que nous nous sommes sentis soudain le cœur léger. Cette séance nous fit oublier nos hésitations. Il est indécent qu’une telle entreprise de flagornerie intellectuelle, dont ces clowns à la triste figure font la figuration convenue, se poursuive sans coup férir.

Parmi d’autres, et beaucoup plus que d’autres, dedefensa.org s’est engagé dans cette bataille pour faire tomber le masque des clowns. Toute hésitation est écartée. Il faut que vous nous souteniez.


Donations

Nous avons récolté 1323 € sur 3000 €

faites un don