Journal de bord de dedefensa.org — 051125, Premier bilan d’une campagne contrastée

Messagerie

   Forum

Un commentaire est associé à cet article. Vous pouvez le consulter et réagir à votre tour.

   Imprimer

25 novembre 2005 — La campagne d’incitation à la donation pour notre site dedefensa.org s’est achevée hier. Bien entendu, vous pouvez en permanence continuer à effectuer des donations, par les canaux restés actifs, d’abord à partir du lien Paypal disponible en page d’accueil, bientôt à partir d’un autre lien qui restituera les trois formules possibles de versement (en attendant, bien sûr, vous pouvez de vous-mêmes nous envoyer des chèques de soutien). Disons que l’incitation, sous forme du bandeau surplombant notre première page, disparaît.

Passons au principal. Bien entendu, nous ne pouvons clore cette campagne sans vous en donner les résultats et vous faire part de nos réflexions.

Les résultats sont contrastés, marqués d’abord par une très faible mobilisation et ensuite par une excellente moyenne de donation. A la clôture de notre campagne, hier soir, nous avions enregistrés 1.969 euros de donation, pour 42 donateurs, — ce qui fait une moyenne de 46 euros par personne.

D’abord, remercier nos donateurs. Des “happy few”? C’est à eux de juger. Pour nous, ce sont des amis et nous leur devons notre reconnaissance. Cela doit être dit.

Mais quarante-deux, tout de même… C’est bien peu par rapport au lectorat de dedefensa.org. Nous avons un sérieux problème de mobilisation. De ce point de vue, il reste un très, très gros travail à faire.

Mais prenons le problème différemment, disons d’une façon moins empirique, avec quelque chose qui nous rapproche des rassurantes certitudes scientifiques (statistiques). Nous ne sommes qu’à nos débuts dans le domaine de l’appel à donation. Nous nous référons, pour une comparaison, au site Antiwar.com, qui nous donne la meilleure référence possible pour un site politique engagé, tant au niveau de la tenue du contenu (l’orientation idéologique n’entre pas en ligne de compte, bien sûr) qu’au niveau de la fréquentation, qu’au niveau des techniques d’appel à donation.

• Il semble qu’Antiwar.com accueille quotidiennement autour de 100.000 visite. C’est un site très “quotidien”, dont le succès est d’abord sa revue de presse quotidienne. Pour cette raison, on peut évaluer que 75 à 80% de son lectorat est quotidien (visite journalière). Pour mesurer le lectorat complet du site, il faut donc accepter une certaine démultiplication des lecteurs (une petite partie n’étant pas la même chaque jour) et situer le lectorat global autour de 120.000, avec des degrés différents de fidélité, d’intérêt, etc. Lors de sa dernière campagne de donation (première décade de novembre), Antiwar.com a obtenu $60.000 d’à peu près 1.200 donateurs (en 7 jours). Cela signifie qu’autour de 10% du lectorat a participé à la donation. La moyenne excellente de donation est de $50 par donateur.

• dedefensa.org, maintenant. Nous avons en moyenne entre 1.500 et 2.000 entrées par jour, mais notre lectorat est beaucoup plus réparti (entre “quotidien”, “hebdomadaire” et “mensuel”). Nous estimons grossièrement le nombre de nos lecteurs à 5.000, avec plus ou moins d’assiduité, plus ou moins d’adhésion intellectuelle. Quarante-deux lecteurs ont participé à cette campagne de donation, ce qui donne un pourcentage de 0,84% de notre lectorat. Par contraste avec ce taux de “mobilisation” extrêmement faible, la moyenne de donation est, comme on l’a signalé, très bonne.

Certes, Antiwar.com est, dans les domaines qu’on a dit, une référence extrêmement ambitieuse. Mais c’est une bonne référence pour les orientations à suivre, et elle nous permet de bien nous situer. Notre conclusion va de soi : si la motivation est potentiellement présente, un énorme effort reste à faire au niveau de la mobilisation. Il devra donner des résultats rapidement parce que c’est pour nous une condition essentielle de notre bon fonctionnement.

Nos lecteurs doivent être conscients de cette situation. Nous leur en reparlerons, bien entendu, notamment lorsque nous lancerons des actions ultérieures. Nous leur en reparlerons éventuellement dans des termes moins délibérément retenus, comme nous l’avons fait dans ce premier commentaire.


Donations

Nous avons récolté 428 € sur 3000 €

faites un don