dedefensa.org et le pour et le contre

Notre situation

   Forum

Il y a 5 commentaires associés à cet article. Vous pouvez les consulter et réagir à votre tour.

   Imprimer

dedefensa.org et le pour et le contre

Nous aurions pu nous dispenser d’accueillir ce message, – celui de monsieur “Roland B”, – qui a une allure mensuelle extrêmement répétitive et un ton dont l’élégance se dissimule élégamment. Monsieur “Roland B” a pris l’habitude d’une telle intervention pour saluer les derniers jours de nos campagnes mensuelles de donation. Ainsi le 28 septembre 2014, ce message (limité à l’essentiel, disons à l’essence) avec comme titre “Escroc” : «Comme tous les mois, Mr Grasset a du mal à payer ses factures, aussi il fait appel à vous... [...] Pitoyable. J'espère vraiment que ces petites PME pseudo dissidentes vont fermer leurs portes rapidement. Je m’y emploie, Mr Grasset. [...] La fête est finie Mr Grasset. [...] Je vous le dis franchement: vous n'êtes rien et vous serez balayé comme tant d'autres avant vous qui se croyaient eux aussi indispensables.»

... Il y a trois jours, le 26 octobre 2014, sous le titre “Racket mensuel” : «Toujours du blabla, c'est plus fort que vous. [...] Pour finir, comme tous les mois vous persévérez dans vos tentatives de racket en vous prétendant la pointe de je ne sais quel combat alors qu'il est évident que vous allez à la soupe pour remplir vos petits bidons et gamelles. Vous n'êtes absolument pas des résistants, juste de confortables commentateurs intéressés. Alors ça suffit avec vos demandes incessantes d'argent.»

Voilà, pas de quoi fouetter un chat finalement. Monsieur “Roland B” pense comme ça, rien de plus, il l’écrit ; ou bien, il joue au provocateur, ou il l’est, qu’importe puisque cette activité fait partie du temps présent. Si l’on a saisi au vol ces messages qui ne font que se redoubler les uns les autres, c’est finalement pour en faire argument et contre-argument ... En effet, contre de tels anathèmes et de si fortes certitudes et pour en rester strictement au terrain choisi sans nous perdre en polémiques stériles (pas le temps pour ça, pour notre compte), nous n’avons effectivement que notre blabla. Nous citons tout de même, deuxièmement, parce que nous sommes, à l’heure de la rédaction de ce texte, à moins de trois jours de la fin du mois et que notre “contrat” – d’“escroc” et de “racketteur”, comme nous sommes désignés si l’on suit l’esprit de la chose, – n’est pas rempli ... Nous espérons que ce rappel et ces citations permettront à nos lecteurs de pouvoir mieux juger en connaissance de cause.

D’où, pour notre compte à nous, citation de quelques extraits de notre précédent message du 25 octobre 2014 : «La “presse alternative”, ou presse de résistance, constitue la principale ligne de combat contre le Système et contre la coalition du “corporate power” et des oligarques postmodernistes du bloc BAO (voir Soros & Cie). Bien entendu, nous à “dedefensa.org”, nous en faisons partie. Pour poursuivre notre mission, nous avons besoin de votre soutien. Il [...] s’agit d’une bataille qui vous et nous concerne tous.

»Nous ne dissimulons pas une seconde que dans les textes récents sur les “journalisme ‘made in CIA’” [....] certaines remarques renvoyaient nécessairement à notre situation et à la question du soutien de nos lecteurs au site “dedefensa.org”... [...] “Aujourd’hui, [...] il n’est besoin d’aucun soutien suspect (sponsor, publicité) pour exister dans le système de la communication. Les soutiens par abonnements, et surtout par donation des lecteurs, existent et ils peuvent permettre à un site de lui-même exister, vivre et faire son travail...”»

»Nous pensons que l’essentiel du facteur économique dans la plaidoirie pour la Résistance, et pour les moyens et les buts de cette Résistance, – ce qui fait la gloire et la nécessité de notre posture antisystème en tout, – se trouve réuni dans cet extrait. Il doit appuyer notre rappel auprès de nos lecteurs qu’ils jouent un rôle actif essentiel dans l’entreprise. Plus que jamais, comme chaque mois par conséquent... [...] pour continuer à se battre et figurer à “son rang”, “dedefensa.org” a besoin de ce soutien...»

Voilà, c’est dit, redit et encore redit, comme tout blabla qui se respecte. Monsieur “Roland B” aura au moins servi à quelque chose, à nous justifier sans gloire excessive d’ainsi répéter, blabla oblige, notre appel mensuel et pressant à trois jours de la fin du mois. Que monsieur “Roland B” se rassure, et nos lecteurs également, et nous-mêmes après tout, nous ne nous importunerons plus, tous, collectivement, avec cette sorte de citations intempestives. Pour le reste, nous remercions ceux de nos lecteurs qui nous ont soutenu, ceux qui songent désormais à le faire, ceux qui nous soutiendrons un jour, et même ceux qui n’y ont pas encore songé.


Mis en ligne le 29 octobre 2014 à 05H15

Donations

Nous avons récolté 1718 € sur 3000 €

faites un don