dedefensa.org : chanceler et se relever

Notre situation

   Forum

Un commentaire est associé à cet article. Vous pouvez le consulter et réagir à votre tour.

   Imprimer

dedefensa.org : chanceler et se relever

C’est vrai, parfois nous vaticinons d’un site d’un luxueux canard à grande diffusion, à un autre d’un grand quotidien reconnu comme étant “de référence” ; nous passons quelques instants devant les grands chaînes, leurs présentatrices aguichantes de France 24 comme autant de clones d’Ockrent assaisonnés de Kouchner, aussi fermes et droites qu’un glaçon flottant dans un verre de vinaigre ; ou bien est-ce “notre commentateur de politique étrangère” d’une quelconque BFM-TV ou l’une ou l’autre I-Télé, qui détaille avec une passion et une expertise débordantes un lieu extrêmement commun, sans le moindre rapport avec la vérité de notre monde en crise générale, commenté en boucle à la même heure, sur le même ton, par tous les confrères ; leurs lieux extrêmement communs aussi sexy que le Système, qu’ils égrènent comme s’ils brillaient de mille feux, qu’ils décrivent comme autant de pierres infiniment précieuse, comme autant de joyaux de l’information... Parfois, nous vaticinons et, devant tant d’impudence, tant de certitude du mensonge-vraie, tant de vanité creuse, tant de vide tourbillonnant, tant de contentement du non-être, – et tant de puissance matérielle de l’impudente richesse déchaînée comme l’est la Matière, c’est vrai, nous chancelons. La presse-Système en action ressemble à un immense porte-avions (le dernier du lot, baptisé George H.W. Bush, celui de 100.000 tonnes et de $15-$45 milliards selon les saisons, US Navy bien entendu) évoluant au cœur de l’étroit et anciennement charmant port du Pirée, pour tenter de coincer le rusé Ulysse et liquider Achille au pied léger...

Nous chancelons et puis nous relevant aussitôt, simplement en pensant à vous lecteurs, à ce que nous vous devons, par simple courtoisie, par lien de connivence, par attachement de conviction, par cheminement commun sur les chemins de l’aventure suprême. Vous êtes le symbole qui nous permet d’assurer notre prise, la terre ferme sur laquelle reprendre notre élan. Vous êtes le chœur antique qui rythme la tragédie que nous tentons de décrire.

... Par conséquent, il est assuré que nous avons besoin de vous, et à ce point se trouve également assurée, nous le reconnaissons sans ambages et pour cette fois sans gêne, la nécessité d’une transition dans cet écrit si court et soudain si pressant. Nous avons besoin de vous, également pour poursuivre ... Nous sommes le 27 du mois au matin et nous sommes loin de notre compte de la donation mensuelle. Voyez la barre du comptage et vous avez à l’esprit ce qui nous est nécessaire («et l’on sait bien que, pour assurer la gestion et le fonctionnement du site aujourd’hui, il nous faut une somme mensuelle bien plus proches de €3.000 que de €2.000»).

Il est vrai que, dans ce moment et dans cette circonstance, nous avons besoin de vous, de votre soutien et de votre solidarité. De même que chaque fois qu’il nous arrive de chanceler devant la puissance du monstre (l’Orque, le Système, etc.), de même nous relevant aussitôt, de même nous espérons, – non, plutôt, nous savons que, comme chaque fois, vous serez au rendez-vous. Nous vous en remercions d’avance et vous disons notre reconnaissance.


Mis en ligne le 27 juillet 2015 à 08H35

Donations

Nous avons récolté 1718 € sur 3000 €

faites un don