dde.crisis en accès libre

Notre situation

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

 15

dde.crisis en accès libre

Le numéro du 10 juin 2012 de dde.crisis est disponible. Il est en accès libre en pdf (il suffit de cliquer sur l’image de couverture, sur la colonne de gauche de la page d’accueil). Comme l’on sait (voir au 19 mai 2012), nous avons décidé de passer à cette formule en même temps que nous allons changer le rythme de parution dans des conditions que nous n’avons pas encore définie.

On verra, on découvrira d’autre part une évolution manifeste de notre méthodologie de travail. La chose sera précisée à mesure où nous-mêmes l’identifierons mieux, car cette évolution se fait encore plus guidée par l’évolution de notre travail lui-même que par une volonté planificatrice avérée. (A cet égard, l’intuition haute a aussi son rôle.) D’ores et déjà, on peut observer que ce qui était jusqu’alors, dans la série de la rubrique Analyse/dde.crisis, une analyse de recension pure et simple du numéro courant de dde.crisis (ce 18 juin 2012), tend (et tendra de plus en plus) à devenir désormais une recension assortie d’une réflexion supplémentaire, une sorte de commentaire évoluant lui-même par rapport au contenu, du dde.crisis qu’il présente ; notre intuition à cet égard est que le commentaire va prendre de plus en plus de place, devenant une sorte de “commentaire du commentaire”, car le jugement évolue aussi bien, à relire ce qu’il a produit, dans l’appréciation qu’il en fait…

Pour faire plus précis sur l’aspect pratique, chronologique, etc., de cette évolution, nous empruntons simplement l’éditorial de ce numéro du 10 juin 2012 de dde.crisis. Il donne l’état de réflexion de nos intentions à ce propos.

« Ce numéro du 10 juin 2012 aurait dû paraître le 10 mai 2012. Nous avons repoussé sa parution par la simple réalisation que la charge de travail d’un dde.crisis mensuel, dans le cadre du travail que nous demande le site dedefensa.org, pour un éditeur et un chroniqueur indépendant et solitaire, représente quelque chose d’excessif. Cette décision (parution repoussée de mai à juin) a été la prise en compte d’un état de fait, annonçant des décisions plus structurelles pour la suite.

» Nous ignorons encore comment nous allons aménager cette “suite”, étant évidemment acquis que le rythme de parution sera allongé, en formule bimensuelle ou en formule trimestrielle. De toutes les façons, ce sera le 10 septembre 2012 que paraîtra le prochain numéro, marquant la rupture avec la nouvelle formule. En même temps, d’ailleurs, dde.crisis deviendra d’accès gratuit, dans sa formule complète pdf. Nous nous expliquerons plus avant et plus précisément, lorsque les décisions seront prises, par une ou des interventions sur le site.

» D’autre part, il importe de ne pas faire mentir le dicton selon lequel “à quelque chose malheur est bon”. Il est bien sûr que le rythme mensuel, en plus du travail du site et du travail pour La grâce de l’Histoire, constituait un rythme intenable. Il y avait également un autre inconvénient : la formule mensuelle ne permettait pas une distance suffisante de l’état des choses et de l’évolution des évènements pour dégager complètement l’esprit des contraintes de l’actualité du temps courant, – ce qui est notre vœu et notre préoccupation. Le nouveau cap, la nouvelle allure, devraient permettre de trouver plus d’aise pour déterminer la situation idéale.

» ...Car, plus que jamais, notre vœu est de faire de dde.crisis une chronique des appréciations fondamentales que nous tentons de porter, à la fois sur les bouleversements que nous vivons, sur les racines de ces bouleversements, sur leur forme et leur substance. De ce point de vue, sans doute pourrions-nous imaginer une sorte de synergie, de complémentarité ou d’osmose, entre dde.crisis ainsi renouvelé, et la poursuite de notre travail sur La grâce de l’Histoire. On comprend que c’est également dans ce sens que va s’orienter notre réflexion pour définir cette nouvelle formule.

» D’ailleurs, on dira qu’en fait de “nouvelle formule”, il s’agit plutôt de la deuxième étape, et l’étape finale sans aucun doute, de la transformation de ce qui fut de defensa & eurostratégie en dde.crisis, c’est-à-dire une évolution vers une publication spécifique qui constitue complètement et fondamentalement une appréciation objective de la crise terminale que nous vivons, à la lumière de son passé, de ses origine, et de ses dimensions les plus importantes, – et tout cela hors des scories et des interférences de la multitude d’évènements parcellaires qui nous assaillent.

» En voilà assez pour que nous concluions, – bon vent, dde.crisis. »

dedefensa.org

Donations

Nous avons récolté 568 € sur 3000 €

faites un don