Comment les choses vont mieux en Irak (suite et re-suite)

Bloc-Notes

   Forum

Un commentaire est associé à cet article. Vous pouvez le consulter et réagir à votre tour.

   Imprimer

 6

Le Pentagone a admis vendredi que, si les choses vont effectivement mieux en Irak (cela, c’est confirmé), ce n’est pas selon la logique de la description faite d’abord d’une réduction progressive des attaques des guérilleros-résistants, puisque ces attaques ne diminuent pas. En effet, la thèse devient inconfortable depuis ces deux ou trois semaines où l’on mesure un regain de violence remarquable. Nous jetons donc la thèse qui a trop servi. Nous changeons de thèse.

Cette fois, mais c’est bien sûr, c’est parce que les attaques augmentent que les choses vont mieux en Irak. Le porte-parole du DoD Lawrence DeRita nous a expliqué cela, parce que nous avons été bien sages. L’évidence nouvelle est (1) que « [the] insurgents [are] increasingly desperate as the Iraqi government gains more support among the people », et (2) que, par conséquent, « the attacks may be just the insurgents' way to grab headlines with more spectacular attacks. »


Mis en ligne le 23 avril 2005 à 10H05

Donations

Nous avons récolté 493 € sur 3000 €

faites un don