Ces textes viennent des “archives” de Philippe Grasset, en général de projets de livres ou d'essais non aboutis, voire de livres terminés mais non publiés pour une raison ou l'autre, d'articles divers dont la “résurrection” nous paraît intéressante ou qui présentent un intérêt marquant en eux-mêmes. En général, nous essayons de situer le texte par rapport au projet, avec quelques lignes de présentation. La rubrique a été ouverte le 8 décembre 2011, mais des textes antérieurs y ont été regroupés. Les textes signés de Philippe Grasset de la Chronique du 19 courant... (mensuelle), activée depuis août 2012, sont également regroupés dans cette section du site dedefensa.org.

Chronique du 19 courant… Inconnaissance d’Ukraine    21/03/2014

• Le chroniqueur s’intéresse aux vicissitudes du temps présent. • D’abord, il est en retard, et cela dû, justement, aux vicissitudes du temps présent... • Le chroniqueur se fait alors l’écho d’une interrogation : comment poursuivre ainsi, pressé par le temps, tiraillé par le travail qui le conduit dans les dédales des faits ou de ce qu’il est convenu de nommer “faits”, réclamé par une enquête permanente pour se rapproche de ce qu’il nomme “la vérité de la situation” ? • Avec la crise ukrainienne, encore une fois et cette fois d’une façon impérative se posent tant de questions auxquelles l’inconnaissance apporte une réponse.

Chronique du 19 courant… Le livre d’une vie    19/02/2014

• Pardonnez-lui, Seigneur, mais ce chroniqueur-là est d’humeur à se confesser aujourd’hui et peut-être ne sait-il pas ce qu’il fait. • Le sujet semble n’être pas nouveau, mais il se pourrait qu’il soit traité de façon, elle, complètement différente de ce qui fut jusqu’ici, et donc nouveauté complète. • Le chroniqueur nous parle de La Grâce, donc d’une vie, la sienne, donc d’un destin, le sien et celui de La Grâce, – comme s’il s’agissait du même, ce qui est un jugement bien risqué sinon contestable, – mais on verra son argument... • Le chroniqueur parle au lecteur : La Grâce a sa place dans votre bibliothèque.

Mémoires du dehors: une passion si française    19/02/2014

• Voici un extrait d’un vaste travail de Philippe Grasset, Les Mémoires du dehors, encore en cours et dont la destination reste à déterminer, dont on dira qu’il fait partie de l’ensemble dit “fonds PhG”. • Il s’agit de l’essentiel d’un passage consacré à la passion d’écrire de PhG, qui constitue la ligne directrice de sa vie. • Ce passage doit être lu comme complément à la mise en vente de La Grâce de l’Histoire, à la fois explication et analyse de cette irrésistible passion. • On trouvera également des éléments psychologiques pour mieux comprendre l’entreprise que constitue le site dedefensa.org.

Chronique du 19 courant… Du privilège de l’écorché vif    19/01/2014

• Dans ces temps si troublés, parcourus de pressions indicibles, de menaces mystérieuses, d’un malaise si universel qu’on croirait la globalisation accomplie, il importe de se compter et de s'expliquer. • Le chroniqueur compte parmi ses références le philosophe de l’Histoire Lucien Jerphagon, l’homme des “chers Grecs et des chers Romains”. • Pourtant le chroniqueur a quelques remarques critiques à côté de son estime chaleureuse et admirative. • Cela ne porte pas à conséquence grave, puisqu’ils sont entre gens qui ont le privilège de «de vivre consciemment la fin d’une civilisation» mais cela permet d'éclairer quelques situations.

Chronique du 19 courant… La Grâce, en majuscule    19/12/2013

• Cette fois, l’événement se précise  : La Grâce de l’Histoire va faire son entrée majestueuse, très bientôt, sous la forme du livre imprimé... • Cet événement-là, à nouveau sollicite le chroniqueur du 19 courant..., dix mois après qu’il ait salué le retour de La Grâce en ligne après une si longue absence. • Il le sollicite d’autant plus qu’on y trouve, dans l’événement, à la fois du mythe et du symbole. • Nous entrons bientôt dans l’année du centenaire de la Grande Guerre. • Les événements se précipitent en un flot déchaîné...

Chronique du 19 courant… «J’ai rendez-vous avec...»    19/11/2013

• Evocation du chroniqueur à partir d’un «J’ai rendez-vous avec...» entendu lors d’une émission d’information télévisée. • Ce début de phrase rappelle le poème d’Alan Seeger mort en juillet 1916, «J’ai rendez-vous avec la Mort», qui est l’une des œuvres symboliques de Verdun. • Le poème, «I Have A Rendezvous With Death», était le favori de John Kennedy, et une occurrence tragique le relie à son assassinat. • Tout cela rejoint notre époque qui commémore le 50ème anniversaire de l’assassinat de Dallas et, bientôt, le centenaire de la Grande Guerre. • Tout cela pèse du poids symbolique de notre Grande Crise.

Chronique du 19 courant… Désamour du monde    19/10/2013

• Décidément, l’époque passionne le chroniqueur, pardonnez-lui ... • Du «poids du rien», nous passons à “Je n’aime pas ce monde où je vis”, dit d’une voix douce et apaisée, citation d’un homme qui était presque centenaire ou qui l’était déjà, et qui souriait avec bienveillance. • Cette phrase va au fond, elle va si loin qu’elle en est vertigineuse. • Elle recèle un état de l’esprit, du cœur et de l’âme, en accord intime avec la tragédie du monde que nous vivons. • Le monde qui nous a été imposé est une imposture, un “Monde-simulacre”, avec lequel aucune identité n’est possible, contre lequel seule la résistance est possible.

Chronique du 19 courant… Entre “rien” et solitude    19/09/2013

•Autre chronique, autre citation, cette fois d’un grand ancien qui continue à effrayer bien des âmes sensibles qui se disent antiSystème et ne parviennent pas à être quitte des chaînes du Système. • Citation de Joseph de Maistre, donc. • Déjà vue et revisitée, parce que convenant parfaitement à l’état de l’esprit du chroniqueur. • Il s’agit de l’«énorme poids du rien»... • Que faire, comment éviter le vertige de la perte du sens lorsqu’on se trouve, percevant la catastrophe qui nous accable, au milieu d’une foule grouillante qui s’amuse d’une poussière et semble vous dire que tout va bien.

Chronique du 19 courant... NSA & Dupont-Dupont    20/08/2013

• Cette fois, nous n’y comprenons pas grand’chose. • Le chroniqueur aussi, semble-t-il, et il nous semble bien qu’il l’avoue ici ou là. • Voilà qu’il a voulu se plonger dans l’actualité et mettre son grain de sel dans une mer qui n’est pas précisément d’eau douce. • Ainsi vous parle-t-il de la NSA comme d’autres lisent Tintin en ramenant les derniers rebondissements de l’album en cours aux Dupont-Dupont. • Il n’y a que notre époque pour faire en sorte qu’un chroniqueur innocent, qui s’est juré de ne parler que de sujets inactuels, finit par se rendre suspect aux agents Dupont-Dupont de la NSA.

Chronique du 19 courant… La métaphore de Steiner    19/07/2013

• Il s'agit d'une citation de George Steiner, professeur et philosophe, personnage prodigieusement cultivé et doué. •  Le chroniqueur l'avait entendu en 1996, il le retrouve en 2013 dans une interview, avec la même remarque (une citation de José-Luis Borges). • C'est cette citation et l'interprétation qu'en fait Steiner qui sont principalement l'objet du débat. •  Il y est question de création, de démocratie et d'angoisse.

Chronique du 19 courant… Le cas Lincoln    19/06/2013

• Notre chroniqueur a eu l’humeur de chroniquer à propos d’un aspect d’un récent article paru sur dedefensa.org. • Le sujet qui en ressort est celui du 16ème président des Etats-Unis, Abraham Lincoln. • Le cas peut être ainsi résumé en deux points : ce président est un grand homme et un homme tragique, voire un caractère métahistorique ; ce président a exercé son pouvoir dans un sens catastrophique, illégal, inhumain, et il a accéléré irrésistiblement le cours d’effondrement du “déchaînement de la Matière”. • Comment concilier ces deux jugements qui sont pourtant, sans aucun doute, ceux de notre chroniqueur ?

Chronique du 19 courant… Journaliste, lui ?    19/05/2013

• Se saisissant de l’actualité (le scandale AP/FBI à Washington), l’auteur de cette chronique se penche sur la profession qu’il exerce au travers de ce site. • Journaliste ? Ce n’est pas assuré, et l’on pourrait parler aussi bien d’observateur et de chroniqueur, avec des références qui tiennent à bonne distance le diktat du flux des événements. • Il faut savoir comment une telle position a été rendue possible et, pour cela, reconnaître le phénomène de l’internet. • Une évolution si grande qu’on parlerait de “révolution” par des voies énigmatiques à une époque qui a rendu impossible la révolution par les voies coutumières.

Chronique du 19 courant… Le grand âge    19/04/2013

• Un jeune lecteur interroge indirectement le chroniqueur : l’“inconnaissance”, est-ce si simple que cela ? • La question, elle, n’est pas si simple. • En fait, elle en entraîne d’autres, du jeune lecteur, sur l’avantage, aujourd’hui, dans ces temps troublés, d’être jeune et fougueux ou de n’être plus très jeune et d’avoir censément quelque expérience et la mesure qui va avec. • Cela conduit donc le chroniqueur à lier les deux thèmes, se pencher sur l’un de ses concepts favoris et sur l’âge du capitaine… • Il le fait en se laissant emporter par ses impulsions intuitives, comme il sied à cette chronique.

La narrative des Stinger en Afghanistan    03/04/2013

• La notion de “guerre syrienne” est substantivée du côté du bloc BAO par des narrative d’une puissance considérable. • L’une d’entre elles concerne le rôle vertueux et libérateur des armements de haute technologie, que certains voudraient voir livrés à la rébellion. • La narrative la plus remarquable à cet égard est celle du rôle des missiles sol-air portable Stinger lors du conflit en Afghanistan dans les années 1980. • Nous présentons et mettons en ligne un article sur ce sujet publié dans Eurostratégie, en décembre 1987.

Chronique du 19 courant… Harmonie    19/03/2013

19 mars 2013... Le chroniqueur revient à la cause originelle de cette chronique, qui lui est suggérée par des interventions de lecteurs. • C’est l’occasion d’une réflexion sur notre psychologie confrontée à la pression terrible de la phase terminale de notre crise de civilisation (de notre contre-civilisation). • Cela concerne l’observation qu’en perdant la complémentarité essentielle de la nécessité du croire au côté de la nécessité du savoir, nous avons perdu l’équilibre de nous-mêmes. • Les anciens avaient, dans leur psychologie, cette harmonie-là qui nous fait désespérément défaut et dont l’absence nous anéantit.

Chronique du 19 courant… La grâce    19/02/2013

19 février 2013... On a remarqué le retour, récemment, de La grâce de l’Histoire sur notre site, après une aussi longue absence. • L’événement a choisi Philippe Grasset, qui s’est incliné, pour devenir le sujet de la chronique mensuelle de Philippe Grasset. • Voici donc les aventures, les exigences, les certitudes de La grâce, face à la surprise, la perplexité, la confusion de celui qui prétend en être l’auteur. • Certes, la question est bien de savoir qui, dans cette aventure, manipule qui. • C’est Philippe Grasset qui répond à cette question, – ou qui croit y répondre, car est-ce bien lui, finalement ?

Chronique du 19 courant… Une Passion en hiver    19/01/2013

19 janvier 2013... Il n'est pas facile d'être Français dans cette «époque», alors que la France est entrée dans l'hiver d'une époque d'effondrement où elle épouse l'imposture générale. • Pour un Français “du dehors”, sa passion qu'est la France est devenue une Passion et elle est entrée, elle aussi, dans son hiver. • Le Français que je suis ne l'est plus vraiment, et il affronte cette infamie en se battant comme on résiste. • Revenue à elle, la France reconnaîtra les siens.

Chronique du 19 courant… Leur Fin des Temps    19/12/2012

19 décembre 2012... Question parcourant l'immense réseau de communication de notre contre-civilisation : serons-nous encore en vie, célébrant notre civilisation, dans deux jours ? • Il paraît que les Mayas sauraient quelque chose, mais les officines clandestines, les salons, les studios de concepts, eux, sont sûrs de leur fait. • Leur Fin des Temps révèlent ce que vaut leur civilisation bien plus que le sort de la civilisation. • Permettez-moi de faire puis de tirer ma révérence.

Chronique du 19 courant… Résilience de Verdun    19/11/2012

19 novembre 2012... Retour à Verdun dans ce mois de novembre, pour une visite de célébration et d’initiation sans cesse recommencée. • Verdun, où nous savons que des âmes reposent, qui vous salueront si vous savez vous en faire reconnaître. • Quelques lignes pour célébrer un souvenir, celui de la bataille et le nôtre intimement mêlés, qui semble si vivant et si grand qu’il paraît dépasser le temps présent.

Chronique du 19 courant… Tragédie    19/10/2012

19 octobre 2012... La tragédie qui nous englobe (la tragédie qui m'englobe) : en est-on le prisonnier ou est-on libéré par elle? • Il existe une proximité fondamentale entre l'être plongé dans la tragédie de ce temps métahistorique et ce temps métahistorique qui est une tragédie sans pareille. • Nous sommes à la fois incroyablement solitaires, à la fois unis comme si chacun était partie du tout qui nous est commun. • On ignore s'il faut en pleurer ou s'il faut en rire, ou les deux à la fois.